fr en

BIOGRAPHIE

JOSÉ ANTONIO MONTAÑO / CHEF D’ORCHESTRE

Ce chef aussi engagé que précis, aussi motivé que motivant, sait mobiliser et galvaniser tous les pupitres de l’Orchestre symphonique de Saint-Étienne, en grande forme.

Le madrilène José Antonio Montaño est un musicien aux multiples facettes. Chef d’orchestre et de choeur, pianiste, claveciniste et compositeur, il fait partie des chefs d’orchestre espagnols les plus réputés du moment, selon la presse musicale spécialisée.
Formé par de grands maîtres tels que Jesús López Cobos, Evelino Pidò et Pinchas Steinberg, il s’est fait connaître dans les grands théâtres et auditoriums Internationaux en dirigeant tous les genres (opéra, ballet, symphonie et musique de chambre) et couvrant un vaste répertoire.

Il dirige de nombreux orchestres comme l’Orchestre Symphonique de Madrid, l’Orchestre Symphonique de Milan "La Verdi", l’Orchestre du Théâtre Carlo Felice à Gênes, l’Orchestre Symphonique de Castilla y León, l’Orchestre de la Communauté de Madrid, la Symphonie de Galice, l’Orchestre Accademia Teatro à la Scala de Milan, l’Orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie, l’Orchestre Symphonique de Saint-Étienne, Real Filharmonía de Galicia, Orchestre d’Extremadura, la Symphonie de Navarre, la Symphonie de la Région de Murcie, Orchestre de Córdoba, l’Orchestre Filarmonia Veneta, Orchestre Escuela de l’orchestre symphonique de Madrid (chef principal 2003-2013), Orchestre de l’Université Carlos III de Madrid (chef principal 2007-2009), les orchestres d’instruments d’époque La Madrileña et La Tropa Barroca de Madrid, entre autres.

En Espagne, il est invité dans des théâtres nationaux renommés tels que Teatro Real, Teatro de la Zarzuela, Teatro Monumental, Teatros del Canal, Fundación Juan March et Auditorio Nacional de Música à Madrid ; Théâtre Arriaga de Bilbao ; Palais des Festivals à Santander ; Auditorium Baluarte à Pampelune ; Théâtre romain de Mérida ; Auditorium de la ville de León...En Italie, au Théâtre de la Scala de Milan, Théâtre Carlo Felice de Genève, Théâtre Valli de Reggio Emilia, Théâtre Communal de Ferrare, Théâtre Communal de Trévise et le Palazzo Reale de Naples. En France, à l’Opéra Théâtre de St Etienne. En Russie, au Théâtre Alexandrinsky de Saint-Pétersbourg, et en Belgique à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège.

Très actif dans le domaine de l’opéra, il se voit confier la direction de La vera costanza et Il mondo della luna de Haydn, Don Giovanni de Mozart, Il matrimonio segreto de Cimarosa, L’Orfeo de Monteverdi, Dido & Aeneas de Purcell, Don Pasquale et Rita de Donizetti, La Bohème de Puccini, The Little Sweep de B Britten ...

Il participe à de nombreux festivals tels que le Festival de Stresa en Italie, le Festival Mozart de La Corogne, le Festival International de Santander, le Festival International de Teatro Clásico à Mérida, Almagro, Ópera de Zamora, Lírico de Real Coliseo Carlos III à San Lorenzo de El Escorial, Festival d’Art Sacré de la Communauté de Madrid, Festival Vía Magna de Caja Madrid, Vigo ARE-MORE Music Festival, 5ème festival International de Chœur à Saint-Pétersbourg,...

Il travaille en étroite collaboration avec des directeurs et metteurs en scène de renommée internationale tels qu’Emilio Sagi, Ignacio García, Italo Nunziata, Elio De Capitani, Alessandra Panzavolta, Tomaz Pandur et Tomás Muñoz.

En tant que compositeur, Montaño a remporté le deuxième prix du concours européen de composition Opera J avec son opéra pour enfants Hamelin City.

Son intérêt et son amour pour l’interprétation historique ont vu le jour avec la création de La Madrileña, un orchestre d’instruments d’époque, avec lequel il a retrouvé le répertoire de l’Espagne du XVIIIe siècle. Cet orchestre a été élu par le public pour être finaliste dans la catégorie « Meilleur Groupe de Musique Ancienne Espagnole » dans les GEMA Award 2017.

Parmi ses dernières performances, il convient de noter son retour au Teatro Real de Madrid pour diriger l’opéra I Puritani accompagné d’Evelino Pidò et des chanteurs Diana Damarau et Javier Camarena.

Depuis 2016, il est invité chaque année par l’Orchestre Symphonique de Milan « la Verdi », notamment dans des œuvres de Ravel, Falla, Albéniz, Bernstein, Gershwin, Piazzolla, et la première mondiale de La chute de la maison Usher de José María Sánchez-Verdú au Festival de Stresa.

José Antonio Montaño vient d’enregistrer le Requiem de José Nebra avec son ensemble "La Madrileña, un chef-d’œuvre composé en 1758 à l’occasion des funérailles de la Reine d’Espagne, Bárbara de Bragance.

http://joseantoniomontano.com/english/

haut de page

56441 visites depuis le 9 septembre 2018

Isabelle Raché Chappellier
+33 6 33 86 68 06

34 B, Bd de la Marne
59420 Mouvaux
France

Copyright 2014 Music Et Talent - Tous droits réservés I Mentions Légales I Conception : Baweeb